Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
RÊVES ÉVEILLÉS

RÊVES ÉVEILLÉS

Un autre regard sur le monde

Je marche seul....


       Après une petite pause à São Paulo (photos dans l'album "Sao Paulo"), j'ai repris ma route vers le nord du pays et suis reparti d'Itacaré, ville bien connue des surfeurs. L'envie de remonter le littoral de la presqu'île de Marau m'est venue assez vite lorsque j'ai jeté un oeil sur la carte : M'attendent 60 km de pures plages bordées de nature vierge avec un point d'arrivée au nom évocateur : Barra Grande (la grande embouchure). C'est en effet là-bas que s'ouvre la troisième baie la plus profonde du Brésil, là-bas tout au bout de la péninsule et de ces 60 bornes qui m'attendent.


       Le premier jour est un pur régal, j'enfile les km pieds nus et le sac me paraît encore léger à ce moment là. Les nuages se reflètent dans l'eau qui se retire sur ces grandes et plates étendues de sable. J'ai parfois l'impression de marcher sur le ciel et celà me rappelle un vieux dicton chinois dont j'abusais volontiers dans mes copies de capeps : "Si tu vois le ciel dans l'eau, tu vois les poissons dans les arbres".... Aucune habitation à l'horizon dans cette partie de la péninsule et le vent du sud qui me pousse dans le dos est fort agréable. Il va bientôt faire nuit et si je veux me préparer mon dîner 5 étoiles "pâtes à la soupe d'oignons" j'ai plutôt intérêt à trouver de l'eau assez vite. Mon salut viendra d'une famille de Paulistas qui se repose dans sa résidence secondaire, une case hallucinante, qui me remplira ma gourde d'eau fraîche s'il vous plaît!! La nuit sera douce. Bercé par les averses de pluie qui se succèdent les unes après les autres, j'ai trouvé refuge près d'une case d'un travailleur des plantations de cocos que m'a indiquée la famille.

      Les rencontres seront plus nombreuses le lendemain et je découvre petit à petit la vie de la plage, les habitants qui se déplacent en vélo ou à moto, les pêcheurs à l'épervier, les parties de football du soir, mais apparaissent également des complexes touristiques huppés, des maisons particulières "proibido pasar, propriedad particular" avec des chiens pas gentils du tout et des barbelés partout... Je galèrerai beaucoup plus póur trouver un point de chute cette nuit là et après avoir essuyé de nombreux refus ce n'est que tard dans la nuit que je pourrai enfin planter ma tente à Taipù de Forà, dans le petit camping d'Adeus. Il a un petit resto aussi et ses trois fils lui donnent un super coup de main. Ils sont d'une gentillesse extrême.


       Le lendemain je ne résiste pas à l'envie de grimper en haut de la colline d'où on peut avoir une vue sur toute la péninsule et je finirait cette marche le jour même en ayant juste le temps de planter ma tente avant la pluie.. Geneson déconne tout le temps, il me fait découvrir du bon reggae brésilien et il n'arrête pas de bosser. Je rencontre également Angela et Pedro qui sont deux étudiants de Salvador en vacance pour ces jours fériés. Ils m'accompagnerons jusqu'à la porte de mon auberge à Salvador! Trop sympas ces deux là! Je peux enfin faire sécher tout mon barda et me lancer à la découverte de cette ville mythique qui m'a tant fait rêver et dans laquelle je me trouve aujourd´hui. Une pensée particulière pour mes potes Michel et Kathy qui auront bien contribué à renforcer ce rêve....
       Merci encore pour tous vos petits mots, ça me fait plaisir de voir que le Brésil vous plaît, j'espère que j'arriverai encore à vous faire découvrir de nombreuses facettes de ce fabuleux pays au gré de mes aventures.

 
Plus de photos dans la rubriaue "Marau" à gauche!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

line 01/07/2009 13:35

Salut hervé !!alors tu es toujours en amérique du sud ou d retour en métropole ? j'espère que tu vas bien ! je ne sais pas ce que tu comptes faire l'année prochaine mais je vais être en mi-temps annualisé et je me disais que nos intérêts pourraien t se rejoindre : je cherche à colloquer de septembre à décembre ou février. tu en es où toi ? quelle période as-tu demandée ? bonne fin de ballade et bise

VV 09/07/2009 01:19


Salut Line ! je rentre pour la rentrée d'Août (je reprends à plein temps) ta proposition m'intéresse laisse moi ton n° de tel sur mon mail vevouille@yahoo.fr


yanou 14/05/2009 20:46

Coucou le vévé du brésil ! Je prends enfin le temps de mettre un mot sur ce blog, faut dire qu'on bosse, nous. Et le mois de mai, c'est toujours intense. En tout cas, profite bien.bizz de roazhonyanou

caro 11/05/2009 23:20

j'ai adoré ton proverbe chinois!!!nos petits oscar et zoé sont nés le 22 avril en 1/4h.voir photos sur facebook.biz et bonne route!!!

clément et valentin 09/05/2009 08:05

coucou tonton...On va vivre notre premiére finale avec la JSB le 6 juin au stade de l'est....trop valabe ! on pense à toi dans ces fous moments de handball !Continues à nous envoyer ces belles images!  bisous

Naya 02/05/2009 08:44

Leio e releio, e de novo, e de novo, e de novo. As vezes entendo algo. Acho lindo! sinto.

Thierry 26/04/2009 20:20

C'est un réel plaisir de te lire et de découvrir le Brésil avec ton regard, c'est "voyage" en vrai. 

mariev 25/04/2009 13:27

Raconté ainsi, le Brésil ne peut que plaire, surtout que l'on devine à travers les lignes mille autres petites et grandes histoires ... tu donnes soif, et faim!J'ai regardé les photos de Sao Paulo, et là tout de suite, m'en restent trois en tête : l'oiseau sur l'eau ... elle est rafraîchissante et rassurantel'angle de l'immeuble contre ce ciel indécisla corde à linge  ;-)Et plus généralement, le ciel y est superbe, il paraît (il l'est certainement!) bien plus grand qu'à Paris, par exemple ... c'est clair ...Un petit proverbe pour toi, qui en sembles friandSi tu es pressé, fais un détourLa Bise!

pascal 23/04/2009 07:48

Salut Hervé, encore merci pour ces magnifiques photos et ta façon de raconter ton périple. pour les Seychelles , inquiètes pas le tournoi a été repoussé du 15 au 22 Nov , ils n'était pas prêts. Sinon match décisif cette semaine contre Créssonnière pour la place en finale, les gars sont bien .....pourvu qu'ça dure !!!!! à plus

Nico & Angèle 22/04/2009 22:07

Bien joué mon VV ! Elouan a déjà envie de chausser ses havaianas pointure 21 pour marcher avec son tonton sur la plage ! Nous cela nous donne des envies d'aller voir de plus près cette partie de la vie brésilienne. Tudo bem, tudo joia, tudo beleza !! Muito abraçoes e ate logo !!

VV 23/04/2009 01:19


Abraços para vocês Tambem! Não sabia que Elouan jà tinha havaianas... Saudades de vocês... Ate logo. Bjs


mich 22/04/2009 21:26

Salvador...Pelourinho, "olodum" tous les mardi soir...dans pelourinho, renseignes toi, le groupe de Salvador en 2002, c'était hier...On arrrriiiiivveee....@+Mich.

VV 23/04/2009 01:17


Bon je vais rester jusqu'à Mardi alors ;-)


nanas 22/04/2009 20:33

je te suis pas à pas, presque parfois dans ta tête...( n'oublie pas qu'on a fait le queyras ensemble, quand tu péchais dans les lacs d'altitude, qu'on a "bourriné" ensemble...et passé le capeps ensemble....!!!) et ben je te retrouve pareil, j'ai l'impression de t'endendre...et pourtant..à quand remonte le dernier rhum bu ensemble......??!!!!!enfin c'est que du plaisir! prends bien soin  de toibecquotsnanas

VV 23/04/2009 01:17


Tu me connais par coeur ma "bourrine" préférée! ça c'était une rando pour toi! J'espère que tu continues à pratiquer ce plaisir de la vie libre à l'état pur et que tu le fais découvrir à tes
enfants ;-) C'est vraiment que du bonheur de partir comme ça, de pouvoir manger où et quand on veut, de dormir là où les vents nous portent, de faire à chaque fois des rencontres surprenantes... ça
faisait longtemps que je n'avais pas pris mon pied comme ça!


robert 22/04/2009 19:46

Je vois qu'on ne s'embête pas mon petit VV!!! Plages de rêves, comme toujours des rencontres sympas, encore des plages de rêves!!! J'espère que tu falla portugues maintenant! Il va falloir que je m'entraîne, Naya et Julia viennet en juillet!

VV 23/04/2009 01:09


bon ben c'est clair que j'ai bien progressé en portugues! T'as intérêt de bosser vu que t'es une star de l'espagnol faut que tu passes à autre chose mon Robert  ;-) Au fait je dors chez toi
quand j'arrive! becots ma caile