Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
RÊVES ÉVEILLÉS

RÊVES ÉVEILLÉS

Un autre regard sur le monde

¡PURA VIDA!

 

 DSCN9750.JPG

       Imaginez........... Un toit qui abrite une grande table, des hamacs, une cuisine nichee au bout de la piste d´un aerodrome... Imaginez... des gens venus d´Argentine, d´Espagne, des Etats Unis, d´Allemagne, d´Angleterre, de France et bien sur du Costa Rica... Imaginez qu´en bas dans le ruisseau se prelasse un crocodile, qu´il n´y a pas d´electricite, que les couchers de soleil sur le pacifique sont aussi beaux et varies les uns que les autres, que la peche nous permet de varier allegrement nos menus, Imaginez............... Imaginez.......... le temps n´a plus de prise, les jours et les heures passent au gre des orages, des nuits eloilees, des debordements de la lagune voisine, des marees, des marches nocturnes et des cris des grenouilles, cigales ou singes hurleurs... Imaginez..........et vous comprendrez aisement que je me sois pose 3 semaines ici alors que je venais juste pour y passer la nuit.............
        A Drake, L´hotel d´Edu accueille les volontaires qui participent au projet de sauvegarde des tortues marines soutenu par la fondation corcovado. David et Patricio coordonnent la petite equipe et font tout leur possible pour que la vie se passe le mieux possible, on cuisine nous meme, et je peux vous dire qu´on s´est fait plaisir en decouvrant des plats de tous les pays, pour ma part c´etait l´occasion de faire des crepes et bien sur des caris meme si il me manque toujours le curcuma!! Help! La tortue olivatre est celle des cinq especes de tortues marines qui est la plus en danger d´extinction et c´est celle qui vient pondre en majorite sur cette plage. Le projet est de proteger les nids des pilleurs d´oeufs qui revendent chaque unite 1 dollar piece. Sachant que chaque nid contient en moyenne 100 oeuf, c´est la "tortue aux oeufs d´or"... Mais nous allons meme plus loin car tous les nids qui sont en danger de perdition (recouverts par les marees, aux embouchures des rivieres, zone humanisee) sont deplaces jusqu´a une maternite (vivero) ou ils ecloseront en toute securite. Au depart j´etais septique quand au fait d´aider la nature et d´interferer ainsi dans ses regles immuables. Mais en discutant avec les biologistes et en lisant les rapports alarmants sur la disparition de l´espece (80% de moins qu´il y a dix ans) on se dit qu´il n´y a pas beaucoup de choix si on veut que nos enfants puissent jouir un jour de ce spectacle extraordinaire qu´est la ponte d´une tortue. Le plus du projet de Drake, c´est que nous travaillons avec les ecoles et les populations locales car seul un travail a long terme peut donner des resultats pour pouvoir faire evoluer les mentalites. Nous sommes donc alles dans les ecoles du coin et avons aussi ramasse les dechets sur la plage. Mais quand des enfants ont vu pendant des annees leur parents recolter des oeufs ils trouvent cela tout a fait normal. Projet ambitieux donc, mais avec de tous petits moyens.
       DSCN9753.JPG
       
       Les patrouilles nocturnes sur la plage se passent de 20h00 a 0h00 ou de 0h00 a 4h00. Nous devons egalement surveiller le "vivero" 24h/24h (un nid y a ete pille en Aout). Le temps pendant lequel je suis reste ne m´aura pas donne l´occasion de voir des masses de tortues. Une seule!!!! David pense que les lumieres des pecheurs de camarons desorientent les animaux, et beaucoup d´entre elles finissent surement leurs jours dans leurs filets, ou, asphixiees leur route s´acheve ici... Si une tortue parvient, apres toute cette lutte a venir pondre sur la plage, notre travail consiste a la marquer (nous avons ainsi pu rencontrer une tortue qui venait pour la seconde fois consecutive pondre sur notre plage un mois apres sa premiere pónte en sachant que chaque femelle depose ses -300 oeufs en 3 fois a un mois d´intervalle entre chaque ponte.  Une autre est revenue un an apres sur la meme plage alors que les scientifiques pensaient que chaque ponte avait lieu tous les 2 ans.), a la mesurer et a camoufler le nid pour le proteger des predateurs humains et naturels (le pizote par exemple dont j´ai quelques photos dans le parc corcovado). On peut dire que c´est un vrai job avec aussi des moments difficiles moi ca me gave quand meme pas mal de marcher pour rien parfois sous des trombes d´eau! Mais au final j´appris enorment de choses et j´ai decouvert la "Pura vida" que les Ticos  affectionnent tant au contact d´une nature grandiose, genereuse, et d´atmospheres irreelles dont le summum restera la vue de cette meteorite qui transpercera le ciel d´un trait vert incroyable un jour que nous revenions de la patrouille en traversant la lagune... Apparemment c´etait le meme jour que celle qui est tombee au Perou...
       Avant de partir j´ai eu la chance de pouvoir aller sur l´ile Caño en face un des hotels nous offre des places de temps en temps... Au programme, dauphins, baleines et requins pointe blanche en apnee dans un petit paradis perdu, hallucinant que je vous dis!! Cette approche de la vie dans la jungle et des animaux qui la frequentent me donnerent d´autant plus envie de plonger corps et ame au coeur du parc de corcovado distant de seulement 30 km a vol d´oiseau...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

florian 25/11/2007 17:26

Salut Hervé....Ca fait bien plaisir de voir le ressentie d'un autre sur le camp. Toi aussi, tu te sentais au paradis ! Touts ces moments restent gravés... les repas, les écoles, les patrouilles, les balles... Ca me manque !Au fait, as-tu lu jasmina kadra ? ça t'as plu ?J'ai reçu une photo de la tortue que j'avais croisé, le soir où nous étions de patrouille, je peut te l'envoyer si tu veut. Je suis également en train de mettre au propre une journal de route que j'ai écrit là-bas... veut-tu que je te l'envois ?Merci pour ton blog, un vrai régal. bonne route, et peut-être à un de ces jours, si tu passes à courseuilles...Florian

michgoap 02/10/2007 17:23

Salut VV,on comprends pourquoi les nouvelles sur le blog étaient moins nombreuses...un petit coin de paradis de plus sur terre.Dommage que je ne puisse te passer des photos de tortues, car nous avons connu ça au brésil, la première mise à l'eau des bébés tortues, c'était grandiose! Je te les passerai par mail.Ciao.@+Michel.