Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
RÊVES ÉVEILLÉS

RÊVES ÉVEILLÉS

Un autre regard sur le monde

Ballade avec les nuages....

    DSCN9609.JPG

   Le cerro Chirripo... Le sommet de la sierra de Talamanca me faisait des clins d'oeil depuis mon arrivee a San Jose et je ne pouvait pas laisser passer l'occasion de lui rendre une petite visite! Des Catalans me donnent un numero pour reserver le refuge car le numero que j'ai dans mon guide n'est pas attribue. J'appelle et toujours pas de reponse. Tant pis quelqu'un m'a dit qu'il y avait toujours des places pour ceux qui arrivaient a l'arrache. Inch'allah me voici en route pour San Isidro apres une soiree festive doliprane dans les rues de la capitale, je commence a m'aventurer sur la piste de dance en Salsa, la confiance revient... Par contre pour la Cumbia il me faudra encore un peu de temps alors que pour le reggaeton c'est plus ou moins gagne (hum..)  L'hotel Chirripo fera bien l'affaire je taille une bavette avec le patron du soda (c'est les restos d'ici) qui m'explique qu'il y a des gars qui se font des couilles en or en en foutant pas une en vendant et revendant des terrains et il finit par me dire que c'est quand meme pas mal d'americains qui gagnent le plus ben voyons. Il est bien sympa mais je ne capte pas toujours ce qu'il dit alors je fait comme d'hab je dit si quand il a l'air d'etre sur de lui, no quand il prend un air desole ou resigne et je dis rien quand je ne sais pas pour qu'il parle d'autre chose... En tous cas je comprend 10 fois mieux les Ticos (costaricains) que les cubains, dans l'ensemble ils articulent mieux. 
     Bus a 5h00 du mat' pour le village de San Geraldo niche au coeur de la vallee au bout d'une piste en terre je suis tellement mort que j'ecrase dans le bus et que le chauffeur me reveille juste devant le bureau du parc national il est 7h00 et j'ai la tete dans le seau... Bon il y a de la place mais pas avant Mercredi. "2 jours" a attendre? Pas de probleme j'ai 6 mois devant mois! (A force de dire ca il me restera plus beaucoup de temps et j'aurai pas bien avance...). 
        L'hotel El Descanso est tenu pas francisco et sa femme. Il est champion de la course du Chirripo en 3h00 et des patates aller retour. Bon. Il faut savoir qu'il y a 20 bornes et 4000 m de denivelle a se taper. Bon. Son fils joue dans l'equipe nationale des - 17 ans de foot. Bon. Sa fille a gagne aussi la course en feminines. Bon. En fait ils ont 6 enfants qui ont tous un avenir professionel. b........ Bon je vais m'arreter de dire bon mais c'est vraiment ca que je me disait a chaque fois qu'il m'apprenait un truc, et surtout il est CONTRE LE TLC!!!!  Il me dit que le pays n'a pas besoin de ca ils peuvent parfaitement reussir a s'en sortir sans qu'on leur dise quoi faire meme si j'ai pas voulu lui dire que c'etait peut etre un peu deja le cas car je ne maitrise pas toutes les donnees. C'est en tous cas un personnage ce Francisco il est tres engage au niveau protection de l'environnement et m'apprendra plein de choses sur la vie du village et de la valle, notamment que toutes les communes alentour se sont groupees pour faire du tri selectif des dechets une priorite absolue. L'argent recolte lors de la vente des dechets aux entreprises de recyclage est ensuite reverse aux ecoles des 25 localites. Un super exemple et c'est vrai que la bas je n'ai pas vu la moindre trace de dechet... Son jardin est magnifique, le soleil du matin lui donne des couleurs de reve, les colibris savourent le nectar de ses fleurs, des oiseaux bleus, rouges ou jaunes viennet grignoter un peu de bananes des qu'il pleut et je suis aux premieres loges, j'aime bien attendre moi! Un petit tour dans la Finca  (propriete cultivee) me fera apprecier les vues sur la vallee et la richesse des cultures, cafe en majorite. Les grains sont collectes dans les petites cabanes qui disposent comme d'un robinet qu'on ouvre quand le camion de la recolte passe dans le village. Apres cette petite marche, rien de tel qu'un petit decrassage dans les sources d'eau chaude. 40 degres dans l'eau, vegetation luxuriante, tout seul avec les deux bassins pour moi que demande le peuple. Il conmmence a pleuvoir, je m'en fous je reste!... Un petit tour a essayer de choper des oiseaux en photo (je vous raconte meme pas comment qu'c'est choooooooooooooooooooooooo!!!!!), mon petit bouquin en filigrane et il est deja "dans 2 jours"....
         Re 5h00 du mat et me voici en route en compagnie d'Alan, un Anglais qui fait le tour du monde avec sa femme. 6 mois en Amerique latine, 6 mois en Asie. Pas mal.... Se joignent a nous un Norvegiens et un Anglais, ils sont volontaires dans un orphelinat a San Jose ils ont quelques jours de repos. Repos tu parles! Toute la montee est eprouvante, j'ai l'impression que mon sac pese deux tonnes et je remercie le singe capucin apercu de me recompenser des efforts accomplis pendant  les 2 premieres heures... Le sentier est large et facile, mais monte sans s'arreter. La jungle est magnifique, inquietante, mystique, et laisse parfois decouvrir des points de vue sur la vallee qui s'eveille aux premiers rayons du soleil. Petit a petit, les arbres rapetissent et la temperature aussi. La jungle laisse plase une des arbustes egayes au milieu de troncs denudes, traces des incendies successifs qui ont decimes certaines parcelles du parc national. La derniere portion est la plus dure. Le soleil est parti comme tous les apres midis depuis que je suis arrive , saison des pluies oblige. On n'y voit plus grand chose, la brume laisse parfois entrapercevoir la foret derriere la foret, plus un brin d'horizon, les oiseaux ne chantent plus, meme pas un singe pour venir a notre rescousse. le moral est au plus bas mais on arrive a se motiver quand meme. Puis passe le Mont sin fe (mont sans espoir...), le vent se leve  et  degage parfois l'horizon, l'atmosphere est surreelle les colibris s'en melent, j'en ai jamais vu d'aussi petits. Apres 7h00 de marche enfin le refuge YES. Douche froide, cafe, soupe, jeu de cartes, blabla,  dodo a 19h00!
       Normalement on devrait avoir 1h30 pour grimper jusqu'au sommet mais ce matin Alan en chie. Moi ca va mieux et la marche nocturne a la frontale me motive en plus du fait de marcher sans le gros sac. Les eclairs dans la vallee donnent l'impression d'etre au milieu d'un champ d'ampoules electrique en crise de faux contacts... A 5h30 on est enfin arrives, on peut faire tout ce qu'on veut. Iljia un Allemand qui habite en France, a meme du rhum!!! Bon desole pour les habitues y avait vraiment trop de monde pour la photo traditionnelle et en plus ca caillait vraiment!!! On peut voir jusqu'a l'ocean atlantique. Pour le cote pacifique c'est rate il y a plein de nuages. Et toujours cette sensation bizzarre quand on se trouve sur un sommet ou on a l'impression qu'autour tout est irreel. Ca doit etre parce que la montagne ne bouge pas, meme avec du vent. Aucun mouvement a l'horizon a part la petite dizaine de personnes qui auront atteint le sommet ce jour la. Le soleil joue a cache cache avec les nuages et redessinne le paysage au fur et a mesure de son ascension. Il y pas d'autre mot, c'est beau. 
       Sur le retour je quitte Alan, nous nous promettons de nous envoyer des nouvelles, et je pars avec Iljia pour un petit tour supplementaire, nous ferons un sommet de plus, tant qu'on y est autant se faire plaisir! La descente sera une partie de plaisir car cette fois-ci c'est l'ocean pacifique qu'on distingue, le soleil donne... Nous discuterons longuement moi et cette famille allemande dont la petite fille de 9 ans est montee sans encombres jusqu'au sommet, impressionnante! Nous nous separerons finalement a San isidro, eux rentrent sur San Jose, Je pars quand a moi vers le sud ouest du pays en quete d'un peu de chaleur.......tropicale bien sur!  J'ai debarque a Uvita dans un petit hotel bien sympa il y a des hamacs partout des gens cools et interressants. Avec CT un Singapourien on a teste la boite locale et on a pu se faire une petite viree sur la plage cet aprem' c'est hyper paisible et ca fait du bien de reposer mes petites jambes avant d'aller dans la jungle chaude et humide qui se trouve plus au sud. Voila c'etait VV j'vous kiss j'vous love portez vous bien la ou vous etes et a tantot les potos!!

DSCN9650.JPG

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

soaz, nico et titou 19/09/2007 16:09

Ca en devient blasant!!! vv, arrête de nous faire envie!!! Nous aussi on commence à avoir froid, mais ça n'est pas dans ces magnifiques paysages; nous sommes supers heureux pour toi; cette expérience est magique...On t'embrasse très fort du coeur de ta Bretagne natale (allez Loudia!!!). 

Nathalie 18/09/2007 23:12

Enchantée Hervé,on ne se connait pas...mais c'est Michel (Goapper) qui m'a parlé de ton périple et de ton blog.Tes récits me replongent 10 ans en arrière, à une période de ma vie où j'ai moi aussi usé mes semelles sur les chemins hasardeux d'Amérique latine. Je lis tes aventures avec envie...et la nostalgie me gagne de ne pas pouvoir, comme toi en ce moment, déployer mes ailes et aller au devant des beaux paysages, des belles rencontres.Comme la plupart du commun des mortels, je dois bosser (aïe), et me contenter d'un mois d'évasion annuelle. Je serai donc au Pérou en novembre pour cette occasion. Je suppose qu'il y a peu de chance que tu sois au Pérou à ce moment là, mais si tel était le cas, je te rencontrerais avec plaisir pour boire un verre (et partager le monde un instant).Profite pleinement Hervé, de la beauté du voyage et de ta liberté. Nathalie   

yanou 12/09/2007 17:04

Salut mon Vévé, que d'aventures déjà ! En même temps, si tu montes en haut de toutes les montagnes que tu rencontres, t'es pas rendu !

Charles Gerbaud 08/09/2007 09:07

Salut mon HervéBen dis donc, que c'est beau tout ce que tu nous envoies. Je te réserve déjà pour une conférence dans ma Segpa afin que tu présentes ton voyage. Logé, nourri, blanchi et abreuvé !!Quand tu voudras mon gars !Quelques nouvelles de la région Parisienne. Je passe tous les jours devant Jean Vilar pour rejoindre ma Segpa où j'offcie comme directeur pour cette année scolaire. pendant que certains font des voyages -et ils ont raison !- d'autres se sont remis sur les bancs de l'école pour recommencer des études et passer des examens! C'est la vie. Mais grigny me manque un peu tout de même et je vais tout faire pour y revenir un jour.Je te fais plein de bises mon Hervé et continue à nous faire lire tes commentaires et admirer tes photos.BisesCharles

marie-virginie 04/09/2007 19:45

wow WOW wow! J'ai loupé plein d'épisodes, mais.... VV, kestufous?! C'est la rentrée, là (et ici), t'es pas bien!Bzziizzmvgorgeous pictures, man!

isabelle,alex et fleur 03/09/2007 21:17

ouahhhhhhhhhh,vive les montées!!!!;-) bon moi ce que je préférec'estleplat!;-) mais y'a pas d'aussi beaux paysages!vas -y vévé mêmeavecton sac qui pése2 tonnes,tu vas y arriver!!!a plusnous